Un blog Travellerspoint

Bienvenue au Laos

Un pays de plus en plus en vogue, à découvrir dès que possible

sunny 24 °C

Après quelques jours en Malaisie (et sa trentaine de degrés), nous voilà fraîchement débarqués à Vientiane, capitale du Laos, pour un peu plus de deux semaines, dont le Nouvel An. Au début, nous envisagions plutôt une grande ville comme Singapour pour fêter la nouvelle année. Mais mes parents ont eu envie de nous rejoindre pour les fêtes de fin d'année et de visiter le Laos et comme nos plans n'étaient pas fixés, nous avons dit « banco ! ».

Mes parents nous accueillent à l'aéroport (c'est agréable d'être attendus une fois de temps en temps :) ) après un court vol de 2h depuis Kuala Lumpur en Malaisie. Ils sont arrivés la veille au soir après 35h de vol depuis Paris et ont pu heureusement faire une bonne nuit de sommeil avant d'attaquer notre découverte de la ville.

Nous prenons un tuc-tuc (moyen de locomotion privilégié dans les grandes villes du pays) qui consiste en une moto à l'avant et une espèce de remorque à l'arrière : ça y est, l'aventure commence !

large_IMGP3785.jpg
large_IMGP3560.jpg

Sur le chemin nous conduisant en ville, nous remarquons des drapeaux rouges frappés d'une faucille et d'un marteau partout. Il faut dire que, même si le pays est officiellement une république démocratique populaire, il est gouverné par un parti unique communiste.

large_IMGP3802.jpg

Vientiane, premier round

Vientiane est une capitale agréable, à taille humaine. Elle comporte un certain nombres d'édifices, religieux ou non, qui valent le coup d'être vus ou visités :

  • Le Haw Pha Kaeo, spécialement construit pour abriter le bouddha d'émeraude, devenu un musée d'art sacré, avec de nombreuses sculptures bouddhiques.

N'espérez pas voir le fameux Bouddha d'émeraude ici ! Il a été volé par les Siamois en 1779 et trône depuis dans le Vat Phra Kaew de Bangkok...

large_IMGP3541.jpglarge_270_209E7CCF2219AC6817F65E788A4D0FCD.jpglarge_270_IMGP3509.jpg
large_IMGP3522.jpg
large_IMGP3523.jpg
large_270_IMGP3517.jpg
large_IMGP3535.jpg
large_270_IMGP3526.jpg
large_270_IMGP3529.jpg

  • Le Vat Si Saket

Erigé entre 1819 et 1824, ce temple est le plus ancien temple encore debout à Vientiane. Il est de style ancien de Bangkok, ce qui lui a évité d'être détruit lorsque les siamois ont écrasé la rébellion du fondateur de ce temple. Il y a près de 6400 bouddhas dans ce temple !

large_270_IMGP3596.jpg
large_IMGP3586.jpg
large_270_IMGP3579.jpg
large_270_IMGP3599.jpg

En nous rendant au Patuxai, Maman en a profité pour faire réparer une de ses chaussures dans un petit stand de rue. C'est aussi ça le Laos : pas mal de petits stands de rue, que ce soit alimentaire ou de service. La réparation est faite en 5 minutes et pour 2€ ! Et la chaussure tiendra jusqu'à la fin du séjour sans problème...

large_IMGP3614.jpg

  • Le Patuxai, ou le cousin de l'arc de triomphe parisien

Ce monument est très joli à admirer et à grimper : il offre une belle vue sur Vientiane !
Petite anecdote rigolote : il a été édifié en 1960 avec du ciment américain qui était censé servir à la construction d'un nouvel aéroport... du coup il est surnommé « la piste verticale » !

large_270_IMGP3655.jpg
large_270_IMGP3650.jpg

Nous avions lu que la fontaine à côté du Patuxai devenait musicale en fin d'après-midi. Nous avons donc attendu plus d'une heure pour assister au spectacle, dans un froid redoutable pour rien : la fontaine ne fonctionnait pas...

  • Le Pha Tha Luang

C'est le monument national le plus important du Laos ! Le stupa central apparaît d'ailleurs sur les armoiries nationales.
Selon la légende, des missionnaires indiens auraient édifié un stupa reliquaire pour abriter un morceau du sternum (!) de Bouddha au IIIème siècle avant Jésus-Christ. Aucune trace n'en a toutefois été trouvée.

large_IMGP3756.jpg
large_270_IMGP3766.jpg
large_IMGP3740.jpg

Nous avons aussi découvert un superbe monument dédié à la révolution, dont notre guide ne parle pas... Dommage, l'endroit est vraiment agréable à voir, et en plus il n'y a aucun touriste !

large_IMGP3727.jpg
large_IMGP3716.jpg

En chemin, nous nous sommes aussi arrêté dans un petit temple de quartier (Phat Tich Temple).

large_270_IMGP3676.jpg
large_270_IMGP3681.jpg
large_270_IMGP3691.jpg

Enfin, il fait bon se promener sur les berges du Mékong , dans la ville et s'attarder dans le marché de nuit (n'est-ce pas Maman ? ^^).

large_270_IMGP3808.jpg
large_IMGP3562.jpg
large_IMGP3815.jpg

Luang Prabang

Nous avons hésité un long moment à nous rendre directement à Luang Prabang. En effet, à mi-chemin, se trouve Vang Vieng, un village entouré de pains de sucre. Le problème de ce village est sa réputation : de très nombreux touristes occidentaux venaient s'y droguer, se promener à moitié nu et il y avait de nombreux décès (consommation de drogue et comportements dangereux en découlant), au mépris total des traditions et mœurs de la population laotienne. Du coup, le gouvernement laotien a fait fermer il y a un ou deux ans l'ensemble des bars, ce qui à nos yeux est une très bonne chose !

Nous avons fait quelques recherches sur internet et cette déviance occidentale semble avoir un peu repris. De plus le village n'a plus rien d'authentique. Nous choisissons donc de faire complètement l'impasse et de nous rendre directement à Luang Prabang.

Nous quittons Vientiane le 30 décembre, pour ne pas passer le 31 décembre dans le bus. Bien nous en a pris !

Le trajet entre Vientiane et Luang Prabang n'est pas de tout repos, loin de là... Nous avions choisi de nous rendre à Luang Prabang en minibus, option HAUTEMENT recommandée par les différents guides de voyages, tant la route est montagneuse et périlleuse. Sur notre trajet (d'environ 9h), nous avons même des sueurs froides en voyant, à quelques minutes d'intervalles, un bus en contre-bas d'un ravin (la chute avait l'air récente, des laotiens étant en train de descendre avec des cordes vers le bus) et un camion citerne renversé dans un virage...

large_IMGP3828.jpg
large_IMGP3831.jpg

A notre arrivée à Luang Prabang, nous dînons dans un petit stand dans le marché de nuit, à un prix record : 10 000 kip (soit 1€) l'assiette. Le principe est simple : on remplit une fois l'assiette avec ce que l'on veut (sauf de la viande), on paie 10 000 KIP soit 1€ et le reste est en supplément (viande, boissons). Complet, vraiment bon et donné : que demandez de plus ?

large_IMG_4473.jpg
large_IMGP3849.jpg
large_270_IMGP3860.jpg

Le lendemain, nous traversons le fameux pont en bambou de la ville (assez impressionnant), qui est reconstruit chaque année pour la saison sèche. Nous en profitons pour visiter le village d'artisanat de l'autre côté du pont et nous nous perdons.

large_IMGP3906.jpg
large_IMGP3909.jpg
large_IMGP3917.jpg
large_IMGP3918.jpg
large_IMGP3951.jpg
large_IMGP3954.jpg
large_IMGP3961.jpg

Heureusement, au bout d'environ 1h, nous arrivons à l' « Ancien Pont » en fer réservé aux piétons, vélos ou motos (pas vraiment plus sécurisant que celui en bambou...) pour repasser du bon côté.

large_270_IMGP3967.jpg
large_270_IMGP3972.jpg
large_IMGP3973.jpg

Nous nous demandons quelles animations sont organisées pour le Nouvel An occidental, sachant que le Nouvel An Bouddhiste est en avril. Nous découvrons un spectacle de chants et de danse, et des locaux vendent des lampions à envoyer dans le ciel.

Nous tombons sur un bar à vins (et oui ! Au Laos !) et décidons d'y fêter la nouvelle année. Nous y passons un très bon moment. Puis nous lançons notre lampion, qui est monté très très haut dans le ciel.

large_IMG_4442.jpg
large_IMG_4458.jpg
large_IMG_4462.jpg
large_90_IMG_4455.jpg
large_IMG_4468.jpg

Cette coutume est assez répandue en Asie et est très belle à voir, surtout quand il y a beaucoup de lampions dans le ciel, ce qui est par exemple le cas lors de grandes fêtes bouddhistes. La plupart des lanternes sont biodégradables (sauf l'armature en fil de fer), ce qui limite la pollution de l'environnement. Mais cette pratique n'est pas sans danger : il faut faire attention à ne pas recevoir un lampion enflammé en marchant...

Le lendemain, 1er janvier, l'année commence bien avec une capture de la carte bancaire de Franck dans l'ATM où nous retirons de l'argent. 1 appel gentiment offert par le magasin d'à côté et 4 heures plus tard, la carte nous est restituée ! Et dire que le lampion était censé augurer une bonne année...

large_IMGP3991.jpg

La journée est bien entamée par cette mésaventure. Nous avons quand même un peu de temps pour visiter le temple Vat Mai Suvannaphumaham, l'un des plus grands temples de Luang Prabang.

large_270_IMGP4003.jpg
large_IMGP3997.jpg
large_IMGP3998.jpg
large_270_IMGP4014.jpg
large_IMGP4049.jpg

Nous commençons aussi à visiter le Phu Si, mais décidons d'y revenir un autre jour, plus ensoleillé, ce temple offrant une jolie vue lors du coucher du soleil.

large_IMGP3893.jpg
large_270_IMGP3896.jpg
large_IMGP4107.jpg
large_270_IMGP4108.jpg

Les jours suivants, nous visitons :

  • Le Palais Royal, construit au début du 20ème siècle sous le Protectorat français devenu un musée depuis l'arrivée des communistes au pouvoir, avec le Phra Bang, une statue sacrée de Bouddha.

Très beau !

large_270_1AF7E0FF2219AC6817F48B9707E99391.jpglarge_IMGP4085.jpg
large_270_IMGP4118.jpg
large_IMGP4133.jpglarge_1BFD4BDB2219AC6817EC2283FCD44FB1.jpg

  • Le Vat Xieng Thong MAGNIFIQUE, qui selon nous rend légitime à lui seul l'inscription de Luang Prabang à l'Unesco. C'est un énorme coup de cœur !

Nous avons particulièrement aimé les magnifiques mosaïques de verre coloré, tradition laotienne très ancienne.
Ce temple est un lieu de culte très important lors du nouvel an laotien.

large_IMGP4206.jpg
large_IMGP4196.jpg
large_IMGP4229.jpg
large_IMGP4233.jpg
large_23FB8F082219AC68171B4B7C8D1FEC87.jpg
large_IMGP4265.jpg
large_IMGP4263.jpg
large_270_IMGP4315.jpg

  • Et nous terminons notre circuit des temples par le Vat Manorom, le Vat That Luang et le Phu Si au moment du coucher du soleil.

large_270_IMGP4447.jpg
large_270_IMGP4434.jpg
large_270_IMGP4441.jpg
large_IMGP4454.jpg
large_270_IMGP4455.jpg
large_270_IMGP4478.jpg
large_270_IMGP4482.jpg
large_270_IMGP4539.jpg
large_IMGP4511.jpg
large_IMGP4524.jpg
large_IMGP4530.jpg

Nos multiples promenades nous ont aussi permis d'apprécier le mode de vie des laotiens, les rues et le marché de nuit de Luang Prabang avec les multiples souvenirs à rapporter (pour ceux qui ont de la place dans leurs bagages ! ).

large_IMGP4396.jpg
large_IMGP4485.jpg
large_270_IMGP4548.jpg
large_270_IMGP4718.jpg
large_IMGP3880.jpg
large_IMGP3886.jpg

Nous profitons de notre dernière soirée à Luang Prabang pour effectuer une croisière sur le Mékong au coucher du soleil. Une belle expérience que nous recommandons !

large_IMGP4373.jpg
large_IMGP4567.jpg
large_IMGP4610.jpg
large_IMGP4612.jpg
large_IMGP4660.jpg
large_IMGP4620.jpg
large_IMGP4666.jpg
large_IMGP4694.jpg

Note : 9/10

En bref : Une ville magnifique, à ne manquer sous aucun prétexte lors d'un séjours dans le pays. Pensez simplement à vous y rendre et en revenir par avion avec Lao Airlines, c'est tout de même plus sûr que le bus et pas hors de prix.

Vientiane, second round

Après Luang Prabang, nous devions revenir à Vientiane car mes parents repartaient d'ici et nous avions encore un visa à demander ici : celui pour le Cambodge.

Mais quel moyen de transport utiliser ? Le bus avec ses 9h de trajet et les sueurs froides eues à l'aller ? Ou l'avion avec le compagnie aérienne Lao Airlines avec ses 45 minutes de vol, mais où un avion à hélices s'est crashé dans le Mekong il y a quelques mois lorsque les conditions météo étaient mauvaises ?
Le choix n'est pas facile mais nous optons pour l'avion, après avoir vérifié que l'avion effectuant la liaison Luang Prabang-Vientiane était un Airbus A320 et non un ATR (on se rassure comme on peut !).

L'avion est neuf, l'équipage serviable et le vol impeccable. Nous ne regrettons pas notre choix.

large_1E1DA9022219AC68175BD8E5374B2A1C.jpglarge_270_1E1E954F2219AC68178E0B2392AD784B.jpg

A notre retour de Luang Prabang, nous avons visité un dernier temple : le Vat Si Muang, qui n'est pas spécialement beau mais permet d'observer les us et coutumes des laotiens.

large_270_1E1F4F272219AC681771E495B68B8FAC.jpg

Nous avons également profité de notre séjour à Vientiane pour dîner dans un restaurant nord-coréen (!), où des jeunes filles dansaient et chantaient à la gloire de la Corée du Nord. Un grand moment de dépaysement ! Après recherches, ce restaurant n'est pas le seul et nous aurons même l'occasion d'y retourner au Cambodge.

large_1E216DE02219AC681707405776386C7B.jpglarge_1E203F302219AC6817124A39FFE84309.jpglarge_1E228A992219AC68174883C2327B6BA0.jpglarge_270_1E2375742219AC6817319D7B2092ACA4.jpglarge_1E24600E2219AC681768EBE7F2AA257C.jpg

Note : 8/10

En bref : Ville très agréable à parcourir avec de beaux temples et une bonne ambiance. Une ville à ne pas négliger lors d'un séjour au Laos.

Paksé

Après avoir accompagné mes parents à l'aéroport, obtenu notre visa pour le Cambodge et passé quelques jours à travailler à Vientiane, nous mettons le cap vers Paksé, au sud du pays près de la Thaïlande. Nous optons pour le bus de nuit, étant donné la distance, le prix et la route en état correct et surtout bien plate.

Ce fut une drôle d'expérience ! Le bus de nuit avait de « vrais lits », ou plus précisément des banquettes pour 2 personnes. Ainsi, si quelqu'un voyage seul, il doit partager son lit avec un(e) inconnu(e).

large_WP_20140109_009.jpglarge_WP_20140109_006.jpg
large_IMG_4486.jpg
large_IMG_4487.jpg

Nous arrivons à la gare routière de Paksé tôt le matin (5-6h) et nous mettons à la recherche du centre-ville puis d'un hôtel où passer les prochaines nuits.

L'avantage d'arriver tôt le matin, c'est que cela offre l'occasion d'assister à l’aumône des moines qui a lieu tous les jours à l'aube. Les moines vivent seulement de l'aumône. Celle-ci consiste en général en une poignée de riz gluant distribuée par des laotiennes agenouillées qui attendent en silence. C'est un moment assez saisissant et qui incite au recueillement.

La ville de Paksé n'est pas spécialement belle mais elle est paisible et nous avons été bien accueillis dans un temple de quartier très joli : le Vat Luang.

large_90_IMG_4521.jpg
large_90_IMG_4512.jpg
large_90_IMG_4523.jpg

Il y avait aussi beaucoup d'endroits où les nouilles et feuilles de riz séchaient. Bien artisanal !

large_IMG_4492.jpg
large_IMG_4496.jpg

Et puis le temple Champasak n'est pas très loin et lui vaut vraiment le coup : c'est un ensemble religieux d'architecture khmère et de religion hindouiste, qui donne un petit avant goût d'Angkor ! Ce site serait même plus ancien de deux siècles environ que celui d'Angkor Vat...

large_IMGP4768.jpg
large_270_IMGP4833.jpg
large_270_IMGP4903.jpg
large_IMGP4894.jpg
large_270_IMGP4858.jpg
large_IMGP4888.jpg
large_270_IMGP4920.jpg

Il est maintenant tant pour nous de quitter le Laos si nous voulons accueillir Ralph à temps à Siem Reap au Cambodge.

large_270_IMG_4535.jpg
large_IMG_4537.jpg

Note : 8/10

En bref : Ville paisible où il fait bon vivre, à coupler avec la visite de Champasak, site khmère de toute beauté, qui donne un avant goût d'Angkor.

Gastronomie :

Les plats laotiens sont essentiellement à base de riz : le riz est souvent gluant et cuit à la vapeur (un vrai délice !) ou sauté. Un des plats les plus typiques est le lap, une salade composée de viande ou de poisson haché, assaisonné au citron vert et aux piments et accompagnée de légumes et de salade verte. Très bon également !

ll y a aussi des soupes, des salades de papaye verte, des poissons cuits à la vapeur dans des feuilles de bananier...

Nous avons aussi testé le barbecue laotien, qui consiste en un grand buffet avec légumes, riz, fruits de mer et viande que l'on fait cuire dans un barbecue creusé à même la table. Parfait pour se réchauffer lorsque les soirées sont fraîches.

Côté douceurs, nous avons beaucoup aimé les morceaux de riz gluant cuits à la vapeur avec de la banane dans des feuilles de bambou. Miam miam !

large_IMG_4481.jpg
large_IMGP3975.jpg
large_IMGP4067.jpg
large_IMGP4558.jpg
large_IMGP4430.jpg
large_270_IMGP4429.jpg

Budget :

Nous avions prévu un budget de 20€ par personne et par jour et nous l'aurions largement respecté si nous n'avions pas pris le vol intérieur Vientiane-Luang Prabang (75€ par personne). En tenant compte de ce vol intérieur, nous avons dépensé 22€.
Le Laos est un pays très bon marché et nous ne nous sommes pas privés.
Il y a tous les prix pour les hébergements : de 9€ la nuit en chambre double dans une pension correcte, à 200€ la nuit dans une pension/un hôtel grand luxe.
Les transports locaux sont bon marché : 0,50 euro par personne pour un transport en ville et près de 14 euros pour environ 8h de route en minibus.
Enfin, les plats oscillent entre 1 et 5 euros en moyenne.

Logement :

Nos logements étaient assez homogènes au Laos : ni exceptionnels, ni horribles sauf à Luang Prabang où nous avons eu très froid la nuit dans une des deux guesthouse. En général l'eau est chaude mais il fait parfois humide et le WIFI est très capricieux.
Bon à savoir : il n'est pas indispensable de réserver, sauf si la période l'exige (comme le Nouvel An, même occidental, par exemple) et l'offre est bien plus grande que celle présentée sur internet (où les prix sont bien plus élevés qu'une fois sur place).

Sécurité et accueil :

Les laotiens ont le sourire et cela fait plaisir ! L'accueil est sympathique et c'est un pays très sûr, si l'on exclut les transports dans le Nord du pays (comment ça, nous sommes traumatisés ?). Nous n'avons ressenti aucun sentiment d'insécurité de jour comme de nuit. Il suffit juste de suivre les précautions d'usage.

Note finale : 8,5/10

Le Laos nous a beaucoup plu, tant par la beauté des temples et des paysages que par le sourire de ses habitants. Il fait bon se promener, prendre son temps, observer les habitants et en prendre plein les yeux dans le calme et l'authenticité. Nous sommes loin de la Thaïlande très touristique ! Nous sommes contents d'y être allés maintenant, car il est probable que cette authenticité s'efface peu à peu, le Laos devenant de plus en plus en vogue auprès des occidentaux. Nous souhaiterions même y revenir : il y a encore tellement à voir !

Ce que nous avons aimé :

  • La beauté des temples visités et des paysages
  • Une population agréable et honnête
  • Le riz gluant (miam miam!)
  • La simplicité pour se déplacer et se loger

Ce que nous avons moins aimé

  • La brume et la vague de froid à Luang Prabang
  • La route entre Vientiane et Luang Prabang

Posté par Franck et AL 06:02 Archivé dans Laos Tagué temple palace rice laos vientiane prabang luang royal low cost barbecue glutinous

Envoyer cet articleFacebookStumbleUpon

Table des Matières

Commentaires

les photos sont tout simplement magnifiques, ça me donne envie de prendre un billet pour le Laos !
et en plus vous êtes superbes :D
gros bisous et merci pour ces moments de rêve !!
Natou

par Natou

Merci Natou !!! Et félicitations pour ton appart :-) On fête ça le 12 avril...

par Franck et AL

Les commentaires sur ce blog sont désormais fermés aux non-membres de Travellerspoint. Vous pouvez toujours laisser un commentaire si vous êtes un membre de Travellerspoint.

Entrez vos informations de connexion Travellerspoint ci-dessous

( Qu’est-ce que c’est ? )

Si vous n’êtes pas encore un membre de Travellerspoint, vous pouvez nous rejoindre gratuitement.

Rejoignez Travellerspoint